Vous aimez notre contenu ?
Inscrivez-vous gratuitement notre Newsletter.

Articles et astuce du moment, bon plan shopping...

Inscription Newsletter
E-mail
Votre inscription est bien validée, merci !
Une erreur s’est produite lors de l’envoi du formulaire. Veuillez vérifier à nouveau tous les champs du formulaire.

Non merci.

Crevasses allaitement

Crevasses d’allaitement : Les prévenir et les traiter ?

Crevasses pendant l’allaitement : comment les prévenir et les traiter ?

Crevasses d’allaitement

Les crevasses pendant l’allaitement sont un problème courant rencontré par de nombreuses mères allaitantes. Elles peuvent rendre l’allaitement douloureux et décourageant, mais heureusement, il existe des moyens de les prévenir et de les traiter efficacement. Dans cet article, nous allons explorer les causes des crevasses, comment les éviter et les meilleurs traitements disponibles pour continuer à allaiter confortablement.

Qu’est-ce que les Crevasses d’allaitement ?

Les crevasses allaitement sont de petites fissures ou blessures qui apparaissent sur les mamelons. Elles sont souvent causées par une mauvaise position du bébé lors de la tétée, une succion inefficace ou une peau sèche et sensible. Ces crevasses peuvent être extrêmement douloureuses et rendre l’allaitement difficile.

Causes des Crevasses d’allaitement

  1. Mauvaise position de l’allaitement : Une mauvaise position du bébé peut entraîner une succion incorrecte, causant des frottements et des fissures sur le mamelon.
  2. Problèmes de succion : Si le bébé n’attrape pas correctement le sein, cela peut causer des crevasses.
  3. Peau sèche et sensible : La peau des mamelons peut devenir sèche et craquer, surtout dans les premiers jours de l’allaitement.
  4. Tétées fréquentes : Les tétées très fréquentes peuvent provoquer des irritations, surtout si la position ou la technique ne sont pas correctes.

Prévenir les Crevasses d’allaitement

Adopter une bonne position

Pour prévenir les crevasses allaitement, il est crucial de s’assurer que le bébé est bien positionné. La bouche du bébé doit être grande ouverte, avec les lèvres retroussées et une grande partie de l’aréole dans sa bouche, et non seulement le mamelon. Une bonne position réduit les frottements et favorise une succion efficace.

Hydrater les mamelons

Maintenir la peau des mamelons bien hydratée est essentiel pour prévenir les crevasses allaitement. Utilisez des crèmes spéciales pour mamelons, telles que celles à base de lanoline, qui sont sûres pour le bébé et très efficaces pour maintenir l’hydratation.

Alterner les positions d’allaitement

Changer régulièrement la position d’allaitement peut aider à réduire la pression exercée sur les mêmes zones des mamelons. Essayez différentes positions comme la madone, la position allongée ou la position du ballon de rugby.

Éviter les tétées prolongées

Bien que les tétées fréquentes soient normales, essayez de ne pas laisser le bébé téter trop longtemps sur un sein si cela devient inconfortable. Alterner les seins et utiliser un tire-lait peut également être utile pour prévenir les crevasses allaitement.

Traiter les Crevasses d’allaitement

Appliquer des crèmes cicatrisantes

Il existe plusieurs crèmes spécifiquement conçues pour traiter les crevasses allaitement. Les crèmes à base de lanoline pure sont très populaires car elles favorisent la cicatrisation tout en étant sans danger pour le bébé.

Utiliser des compresses hydrogel

Les compresses hydrogel peuvent apporter un soulagement immédiat en réduisant la douleur et en favorisant la cicatrisation des crevasses allaitement. Elles créent un environnement humide propice à la guérison.

Laisser les mamelons à l’air libre

Laisser les mamelons à l’air libre après chaque tétée peut aider à sécher les crevasses naturellement. Évitez de porter des vêtements serrés ou des soutiens-gorge qui peuvent frotter contre les mamelons et aggraver les crevasses.

Consulter un professionnel de santé

Si les crevasses ne guérissent pas rapidement ou deviennent très douloureuses, il est important de consulter un professionnel de santé. Une sage-femme ou une consultante en lactation peut vous aider à corriger la position d’allaitement et à traiter les crevasses efficacement.

Crevasses d’allaitement : Conseils pratiques

  1. Commencez par le sein le moins douloureux : Si vous avez des crevasses, commencez chaque tétée par le sein qui vous fait le moins mal. Cela permettra de soulager un peu la douleur.
  2. Utilisez des bouts de sein en silicone : En cas de crevasses sévères, les bouts de sein en silicone peuvent offrir un répit en réduisant la friction directe sur les mamelons. Cependant, ils doivent être utilisés sous la supervision d’un professionnel de santé pour éviter toute diminution de la production de lait.
  3. Maintenez une bonne hygiène : Nettoyez vos mamelons avec de l’eau tiède et évitez les savons agressifs qui peuvent assécher la peau.

Techniques de positionnement pour prévenir les crevasses

  1. Position de la madone : Le bébé est tenu dans les bras de la mère, la tête au creux du coude, permettant un bon alignement pour la tétée.
  2. Position du ballon de rugby : Le bébé est placé sous le bras de la mère, avec les pieds vers l’arrière, ce qui peut être utile après une césarienne.
  3. Position allongée : La mère et le bébé sont allongés sur le côté, face à face, une position confortable pour les tétées nocturnes.

Crevasses d’allaitement : Importance de la fréquence des tétées

Allaiter fréquemment aide à maintenir une bonne production de lait et assure que le bébé reçoit assez de lait pour sa croissance. En moyenne, un nourrisson peut avoir besoin de huit à douze tétées par jour pendant les premiers mois.

Varier les positions d’allaitement

Varier les positions d’allaitement permet de réduire la pression exercée sur les mêmes zones des mamelons, minimisant ainsi le risque de crevasses. Essayez différentes positions pour trouver celle qui est la plus confortable pour vous et votre bébé.

Dominer le réflexe d’éjection fort (REF)

Certaines mères ont un réflexe d’éjection fort, ce qui signifie que le lait sort trop vite et trop fort. Cela peut provoquer des crevasses car le bébé peut avoir recours à des techniques maladroites comme pincer le mamelon pour réduire l’arrivée du lait. Pour éviter cela, essayez de diminuer la force du jet de lait en exprimant un peu de lait manuellement avant la tétée ou en adoptant des positions qui ralentissent le flux de lait.

Éviter la confusion sein-tétine

Utiliser des tétines ou des bouts de sein en silicone peut entraîner une confusion chez le bébé entre la succion au sein et la succion d’une tétine. Cette confusion peut provoquer des crevasses car la succion au sein est plus complexe. Pour éviter cela, essayez de limiter l’utilisation des tétines et des biberons, surtout dans les premières semaines d’allaitement.

Être à l’écoute de son corps

Dès que vous ressentez une sensibilité ou une douleur au niveau des mamelons, il est important d’intervenir rapidement pour éviter que les crevasses ne s’aggravent. Corrigez la position d’allaitement et appliquez des crèmes cicatrisantes si nécessaire.

Crevasses d’allaitement : L’hygiène et soins des mamelons

Maintenir une bonne hygiène

Il est essentiel de maintenir une bonne hygiène des mamelons pour prévenir les infections et favoriser la guérison des crevasses. Nettoyez vos mamelons avec de l’eau tiède et évitez les savons agressifs qui peuvent assécher la peau. Une douche quotidienne suffit pour maintenir une hygiène adéquate.

Éviter l’humidité

L’humidité peut aggraver les crevasses et retarder la guérison. Évitez de laisser vos mamelons en contact avec des soutiens-gorge mouillés de lait. Utilisez des coussinets d’allaitement pour absorber l’excès de lait et changez-les régulièrement pour maintenir vos mamelons secs.

Utiliser des crèmes et des huiles naturelles

Certaines huiles naturelles, comme l’huile de coco ou l’huile d’olive, peuvent aider à hydrater et à soigner les crevasses. Appliquez une petite quantité d’huile sur vos mamelons après chaque tétée pour maintenir la peau souple et favoriser la cicatrisation.

Crevasses d’allaitement : Conseils supplémentaires pour un allaitement réussi

Se reposer et se détendre

Le stress et la fatigue peuvent affecter la production de lait et rendre l’allaitement plus difficile. Essayez de vous reposer autant que possible et de trouver des moments de détente pour vous et votre bébé. Une ambiance calme et relaxante peut favoriser une meilleure tétée.

Chercher du soutien

Rejoindre un groupe de soutien pour les mères allaitantes peut être très bénéfique. Vous pouvez y trouver des conseils pratiques, un soutien moral et des réponses à vos questions. Les consultantes en lactation et les sages-femmes peuvent également fournir une aide précieuse.

Être patiente et persévérante

L’allaitement peut parfois être difficile, surtout au début. Il est important de rester patiente et persévérante. Avec le temps, vous et votre bébé trouverez un rythme qui vous convient et l’allaitement deviendra une expérience agréable et enrichissante.

Conclusion

Les crevasses pendant l’allaitement peuvent être une source de douleur et de frustration pour de nombreuses mères. Cela ne doit pas être un obstacle insurmontable à une expérience d’allaitement réussie. En adoptant de bonnes pratiques telles qu’une position correcte du bébé, en maintenant une bonne hydratation des mamelons, et en variant les positions d’allaitement, vous pouvez prévenir ces fissures douloureuses. Si des crevasses apparaissent ? Des solutions existent ! Appliquer des crèmes cicatrisantes, utiliser des compresses hydrogel et consulter des professionnels de santé pour un soutien personnalisé.

L’important est de ne pas se décourager. L’allaitement est une aventure qui demande parfois un peu de persévérance et de patience. Avec les bons conseils et les bonnes pratiques, vous pouvez surmonter les défis des crevasses. Permettant ainsi de continuer à offrir à votre bébé tous les bienfaits du lait maternel. Rappelez-vous que chaque maman et chaque bébé sont uniques, et trouver ce qui fonctionne le mieux pour vous deux est la clé d’un allaitement harmonieux. Bonne continuation dans cette belle aventure qu’est l’allaitement !

Plus d’articles et de conseils utiles, des recettes savoureuses et des sujets nutritionnels passionnants pour l’alimentation de votre bébé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *